Lettre au papa  Noël

Je souhaiterais avoir un peu peur mais pas trop, j'aime pas les cadavres mutilés, les scies sanglantes et les meurtres à la tronçonneuse, j'aimerais fréquenter dans les romans et dans les films des enfants de mon âge, partager leurs rêves d'évasion. Je voudrais croiser des acteurs d'un autre âge en noir et blanc, même s'ils ne sont pas en 3 D:  Michel Simon, Von Stroheim, Baur, Le Vigan...Mon pépé Wens m'a dit qu'ils étaient mieux que De Caprio (je me méfie parce qu'il est un peu ringard, normal avec 60 balais ). Mais ma maman et lui se bidonnent en faisant  des chiche-capon avec les mains sur les oreilles, et je boude parce que je comprend pas. Il faut parait-il être du club ! Alors Père Noël si tu pouvais me glisser sous le sapin un livre  de Pierre Véry ou un Dvd de Christian-Jaque : Les disparus de Saint Agil ou l'Assassinat du père Noël. Et je pourrai saluer le squelette Martin... Merci Père Noël!

686d28142c397a64cc2f72c122ec582a_w350_1Les disparus de Saint-Agil, film de Christian-Jaque

    A la veille de la première guerre mondiale, dans le collège de Saint- Agil, trois élèves, Beaume, Macroy et Sorgue ont constitué une société secrète: les "Chiche-capon". Ils se réunissent la nuit tombée dans l'amphi de sciences naturelles sous la présidence de Martin-squelette, pour préparer leur fuite vers le nouveau continent, l'Amérique dont ils rêvent. Un soir Sorgue, le romancier, resté seul dans  l'amphi voit apparaître sortant du tableau noir un homme qui s'évanouit telle une ombre.
    Alors les événements se précipitent  à Saint-Agil. Sorgue disparaît, puis c'est au tour de Macroy. Le professeur de dessin fait une chute mortelle en tombant d'un balcon : accident ou meurtre ? Beaume enquête et reçoit l'aide du professeur de langues Walter.
Le film est une remarquable adaptation du roman de Pierre Very  signée par J-H Blanchon et Jacques Prévert, qui ont su garder le ton et la poésie du texte original. L'histoire est essentiellement racontée du point de vue des enfants. L'interprétation des jeunes acteurs est totalement spontanée, ils collent à la peau des personnages. Ils sont encadrés par une pléiade de grands acteurs : Michel Simon incarne avec talent un professeur de dessin, artiste raté qui a sombré dans l'alcoolisme. Eric von Stroheim rend la complexité du professeur de langues qui fait peur aux enfants mais qui est de fait d'une grande humanité. Robert Le Vigan est un passe-muraille inquiétant. La qualité du film tient aussi à l'excellence de tous les rôles secondaires en particulier celui du savoureux concierge interprété par Armand Bernard.
    Christian-Jaque a certainement réalisé son film le plus abouti. Une oeuvre où se mélangent avec bonheur : drame, mystère, humour... Un hymne à la jeunesse, à voir et à revoir.*
    Chiche-capon!   

 

roman_de_very*Un magnifique cadeau de Noël pour les 7 à 77 ans.

 

Le roman et le film constituent deux valeurs sûres.