UnknownJanvier 1954.Nestor Burma est à la recherche d'un de ses vieux clients venu de Limoges  à Paris pour y faire la java. A la demande de l'épouse  il doit remettre le fêtard dans le premier train en direction du Limousin. Mais avec Burma une enquête n'est jamais de tout repos, et les cadavres finissent par s'entasser. L'adaptation de Moynot rend bien le climat des livres de Leo Malet. Les personnages, de Burma à sa secrétaire Hélène,ou du commissaire Faroux  au journaliste Corvet, semblent sortir du roman. Et les dialogues où surgissent les formules argotiques sont savoureux, truculents. D'où viennent les quelques réticences que j'ai éprouvées à la lecture de la BD ? En prenant le relais de Tardi dans l'adaptation des romans de Malet, Moynot a choisi la couleur qui fait disparaître l'aspect roman noir des premiers ouvrages. Moynot n'arrive pas à rendre totalement le Paris de l'après guerre la ville sert seulement de décor. Chez Tardi Paris est  un personnage qui colle à Burma. 

 

Editions Casterman.