UnknownUne jeune rockeuse gothique est assassinée à Paris dans le parc Montsouris. Les soupçons se portent sur un jardinier Bernard Morin, bâti comme un ogre, qui est aussi recherché par la police de la Nouvelle Orléans pour meurtre d'un de ses amis. Aux Etats-unis, il se nommait Brad Arceneaux. La jeune et obstinée Ingrid Diesel, masseuse le jour et strip-teaseuse la nuit, est persuadée de l'innocence de Brad-Bernard. Celui-ci l'a tiré des griffes de sauvages agresseurs quinze ans auparavant dans la capitale de la Louisiane. Ingrid arrive à convaincre son amie l'ex-commissaire Lola Jost de démasquer avec elle le vrai coupable. Qui peut être le véritable assassin de la rockeuse ?  Qui a tué l'ami de Brad- Bernard aux Etats-unis ? Existe-t-il un lien entre les deux affaires ? Autant de questions que doivent résoudre les deux femmes.

La lecture de "L'absence de l'ogre" m'a laissé sur une impression mitigée. Dominique Sylvain ne maîtrise pas totalement son intrigue complexe. Celle ci part dans de multiples directions, parfois sans véritable résolution. Le dénouement bien rapide n'est guère satisfaisant, décevant. Il semble qu'aux yeux de Dominique Sylvain l'histoire soit totalement secondaire, une occasion de faire évoluer ses personnages dans des lieux aimés, Paris ou la Nouvelle Orléans après le passage de l'ouragan Katrina. Le talent de Dominique Sylvain tient à sa faculté à faire vivre des personnages hauts en couleur, à créer de véritables atmosphères, à la qualité des dialogues relevés souvent cocasses. Le couple Ingrid-Lola est particulièrement réjouissant. A priori tout devrait opposer les deux femmes: l'âge, le physique, la situation sociale, le langage….mais l'amitié fait fi de tout cela. 

capture_d_ecran_2010_05_27_a_10_14_26

 

Editions Viviane Hamy.