Wens  participe avec régularité à l'atelier du Skriban . La consigne de ce dimanche était la suivante: Inventez un plat qui n'existe pas et donnez-en la recette.

 

Chez Capone. 

Unknown_1Mon boulot connaît pas la crise, je croule sous les contrats. Faut dire que j'suis un vrai pro,  spécialiste en sulfateuse. Alors je parcoure la France en long et en travers. Quand j'me pose quelques jours dans ma cabane c'est pas pour faire la cuisine. D'abord la tambouille s'est réservé aux gonzesses, c'est pas une affaire  d'homme. Je fréquente un resto sympa,  "Mama Capone" avec vue sur la rade de Douarnenez. J'aime le cadre: nappes à carreaux et fleurs sur les tables, seulement des chrysanthèmes. Question bouffe  on fait pas mieux. Je vous cite dans le désordre et de mémoire: Hirondelles truffées aux châtaignes, maquereaux grillés, bouillon de onze heure, poulet à l'étouffé, marrons glacés, cuisse de dinde sautée sur canapé …   Mama Capone c'est aussi la spécialiste des abats, elle vous mitonne les tripes,  j'vous dis pas! J'avoue avoir un petit faible pour : la grue farcie aux pruneaux suivie d'une religieuse légèrement refroidie, le tout accompagné d'un lacrima christi. A vous faire monter au Septième ciel.

 

Unknown_2Le poulet truffé. Une recette du commissaire Wens.

Saignez à blanc un poulet. Farcissez le de pruneaux de gros calibre .Placez le poulet dans un panier à salade  et faîtes cuire à l'étouffé . Faites refroidir la viande. Servez sur lit de châtaignes et de marrons glacés.