25 janvier 2011

John Huston. Quand la ville dort (The asphalt jungle) 1950.

  Le film réalisé par Huston  est une adaptation d'un roman de William R. Burnett un des maîtres du roman noir. A sa sortie de prison, "Doc" Riedenschneider prépare le cambriolage d'une bijouterie. L'avocat  Emmerich décide de financer l'opération. "Doc" s'entoure de professionnels expérimentés : Gus le chauffeur, Louis le perceur de coffres et Dix, un tueur. Le hold-up minutieusement préparé tourne mal. Un veilleur de nuit est tué, ainsi que Louis. Emmerich dont les affaires sont au plus mal, tente de rouler ses... [Lire la suite]

24 janvier 2011

John Harvey. Billie's blues.

  A Nottingham, l'inspecteur Resnick est chargé de l'enquête sur le meurtre d'une jeune prostituée de quinze ans. Son corps sans vie a été retrouvée dans un parc par une autre belle de nuit, Eileen. Les chemins de Resnick et d'Eileen se se sont déjà croisés. L'affaire est vite résolue, les coupables arrêtés  mis sous les verrous. Voilà le type de récit sans grand intérêt, bien écrit certes par un ancien universitaire. Cet exercice de style n'est ni une véritable nouvelle, ni un roman mais un script de film agrémenté de... [Lire la suite]
Posté par Wens à 14:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 janvier 2011

Nouvelles noires

  La méchante dose. 9 nouvelles de David Goodis à Leo Malet.   Dans sa préface de Jacques Sadoul, qui a réuni les textes, résume rapidement l'histoire de la littérature "hard-boiled" qui prit naissance dans les pulps (magazines bons marchés fait avec de la pulpe de bois) et qui trouva en la personne de  Dashiell Hammett son véritable créateur. Et pour reprendre la célèbre phrase de Raymond Chandler, grand nom de la littérature noire: Hammett a sorti le crime de son vase vénitien et l'a flanqué dans le ruisseau. ... [Lire la suite]
24 janvier 2011

Faulkner. Nouvelle

  William Faulkner . citation.     Une nouvelle, c’est la cristallisation d’un instant arbitrairement choisi où un personnage est en conflit avec un autre personnage, avec son milieu ou avec lui-même.    
Posté par Wens à 14:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 janvier 2011

Abou Kacem Chebi. La volonté de vivre

  Abou Kacem Chebi est considéré comme un des plus grands poètes tunisien d'expression arabe. Il est mort très jeune a l'âge de 25 ans à Tunis en 1934. Les deux premiers  vers de son poème la volonté de vivre sont intégrés à l'hymne national de la Tunisie.    Lorsqu’un jour le peuple veut la vie Force est pour le destin de répondre, Force est pour les ténèbres de se dissiper, Force est pour les chaînes de se briser… Souffle alors un vent violent dans les ravins, Au sommet des montagnes et sous les arbres Qui... [Lire la suite]
22 janvier 2011

Malet-Tardi. M'as-tu vu en cadavre ?

  Un vieil artiste de seconde zone disparaît. C'était un ami du père d'Hélène, la secrétaire de Nestor Burma. Les premières recherches du détective montrent que derrière l'acteur se cachait un être guère recommandable, un petit escroc. Elles le mènent à s'intéresser à la personnalité d'un chanteur de charme au firmament de sa gloire, Gil Andrea. Burma découvre l'univers du show-bis, le monde des imprésarios,  des clubs d'admirateurs, des stars déchues, des compositeurs spoliés. On ne peut s'empêcher alors de penser au film... [Lire la suite]

21 janvier 2011

Fritz Lang.Le testament du docteur Mabuse.1932.

    Le testament du docteur Mabuse, grand classique du 7° Art, est rediffusé actuellement sur la chaîne Cinécinéma Classic. Fritz Lang réalise son dernier film en Allemagne avant son exil qui le mènera aux Etats-unis. Dix ans après le succès des films muets, Fritz Lang remet en scène le personnage du Docteur Mabuse. Ce génie du mal est maintenant interné dans un asile psychiatrique mais il continue son oeuvre maléfique par l'intermédiaire du docteur Baum, le directeur de l'établissement, qu'il a hypnotisé. Le commissaire... [Lire la suite]
21 janvier 2011

Doug ALLYN. Juke-box Cadillac

&g     1963. Détroit est la capitale mondiale de l'automobile, elle attire les pauvres noirs du Sud de l'Amérique qui espèrent une vie meilleure en travaillant sur les chaînes de production. Détroit est alors surnommée Motown, contraction de Motor et de Town, la ville de l'automobile. Des Cadillac rutilantes  parcourent les rues de la cité. Tommy DeMeo, seize ans, poursuit ses études, élevé par sa mère qui collectionne les hommes de passage depuis la mort de son père, un petit truand abattu lors d'un braquage.... [Lire la suite]
Posté par Wens à 08:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
20 janvier 2011

Stanley Kubrick. Ultime razzia (The Killing ).1955.

  Ultime razzia marque le véritable démarrage de la carrière de Kubrick, c'est le premier film réalisé avec une équipe professionnelle. Grâce à la présence de Sterling Hayden en tête de la distribution United artists accepta de financer en partie le projet. Cependant le budget du film était extrêmement modeste. Stanley Kubrick bénéficia du concours de Jim Thompson, un des grands noms du roman noir, pour l'écriture du scénario et des dialogues.  Une voix off raconte l'histoire d'un hold-up sur un champ de course, elle... [Lire la suite]
Posté par Wens à 08:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 janvier 2011

Jean-Patrick Manchette

  Le grand roman noir a un style spécifique : cette écritureextérieure,non moralisante,anti-psychologique,essentiellement descriptive,cinématographique,béhavioriste (…). Dans cette écriture particulièreduromannoir, je vois encore le geste d’écrivains rebelles.    Manchette. Préface du Roman criminel, 1982.          Sur l'initiative de Chiffonnette
Posté par Wens à 08:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,