Yslaire_Carriere_CielLouvre_Decembre_2009_2

 Au départ Le ciel au dessus du Louvre est un ouvrage de commande du musée du Louvre. Jean Claude Carrière et Bernar Yslaire ont bénéficié d'une totale liberté pour traiter l'histoire de la naissance du musée à un moment charnière de la révolution française, la période de la Terreur qui s'étend sur une longue année de l'été 1793 à la mort de Robespierre guillotiné en juillet 1794.

 Robespierre, l'Incorruptible, passe commande au peintre et actif révolutionnaire David d'un tableau, un vaste projet, la représentation de l'Etre suprême. La République a rejeté le christianisme et veut se doter avec l'Etre suprême d'un autre idéal empreint  de pureté et de vertu. David se met en quête de son modèle et David_MortdeBara_decembre_2009le trouve en la personne d'un jeune homme, Jules Stern, au corps d'androgyne. Dans son tableau,  David associe l'Etre suprême à Bara, jeune martyr de la révolution, tué par les Vendéens à l'âge de 14 ans. ( Le tableau de la mort de Bara est exposé au Musée Calvet à Avignon).

 

 L'excellent scénario  est découpé en 20 chapitres qui correspondent chacun à une journée précise de l'histoire de la révolution et de la carrière de David.  L'ouvrage est une passionnante réflexion  sur les rapports de la création, de l'art et de la politique. David, le peintre des élites sous la monarchie, devient un patriote engagé, symbole de la révolution, avant de servir Napoléon et l'Empire. Carrière et Yslaire font revivre par le texte et le dessin  cette  période cruciale de notre histoire faite d'espoirs, d'exaltation, de créativité et de violences.

 Dans le livre se mêlent des reproductions de toiles de maîtres déjà présentes au Louvre en 1793 et les dessins d'Yslaire qui parle plutôt d'esquisses et de croquis. La mise en page est splendide. Un ouvrage pour les historiens, les amateurs d'art  et les collectionneurs d'excellentes BD.

 

Musée du Louvre. Futuropolis.

BD_logo_des_BD_du_mercredi_de_Mangojpg

 

Initié par Mango

 

;