L'avenir de l'Afghanistan, ou pourquoi nous combattons.

 


imagesUn des principaux personnages de L'homme de Kaboul , Mollah Bakir  décrit ainsi l'avenir de l'Afghanistan:

"Un rapport vient de prouver que le sous-sol afghan regorge de matières premières. Des métaux rares, du lithium,de l'uranium. Ce pays est un miracle géologique. Le monde va se déchirer pour mettre la main dessus. Chacun va vouloir contrôler sa vallée, sa mine. Le pays risque d'exploser. Il faut s'assurer que ce scénario catastrophe n'arrive pas. Pour garantir l'unité du pays, il faut un pouvoir fort. Les Américains ont compris que nous les talibans étions la seule solution (….) c'est pour cela qu'ils ont lancé le processus de réconciliation nationale, qui n'est qu'un faux nez pour nous permettre à nous, les talibans modérés, de reprendre le pouvoir. Notre temps est venu. Nous devons écarter les talibans historiques, les proches du mollah Omar et de ses sbires, afin d'installer un nouveau pouvoir, de mener la vraie révolution nationale et religieuse que nous appelons de nos voeux. Seuls les Etats-Unis peuvent nous aider  à réaliser ce scénario. Grâce à leurs soldats, ils assureront la sécurité minière et récupérerons les meilleurs contrats." 

 

Extrait de l'homme de Kaboul. Cedric Bannel.

Editions robert Laffont.

 

Sur l'initiative de Chiffonnette

 

59342094