261183_plus_dure_sera_la_chute_de_mark_robson_637x0_1Avec Plus dure sera la chute, Mark Robson réalise après le champion son deuxième film sur le milieu de la boxe après Le Champion (1948). Il dénonce la corruption qui sévit dans les coulisses du Noble Art. Un manager de boxe qui cherche à faire fortune, il déniche un géant argentin Moreno naïf et piètre boxeur et décide d'en faire une vedette. Moreno gagne tous ses matches truqués à son insu par son manager. Un journaliste sportif dans la combine est chargé d'écrire sa légende pour attirer le public.

 

primo_carneraCette histoire est inspirée de la carrière du boxeur italien Primo Carnera qui devint champion du monde de boxe des poids lourds entre 1933 et 1934, mais dont on sait qu'un certain nombre de combats ont été truqués. Carnera sera rossé  sur le ring en 1934 lors de la défense de son titre de champion du monde. Quand il abandonne la boxe, il constate qu'il est sans un sou, qu'il a été entièrement spolié de sa fortune par son manager et la mafia. 

Ce film vaut essentiellement par la qualité de son interprétation. Rod Steiger est  un  manager sans scrupule, odieux et détestable . Mais Plus dure sera la chute bénéficie surtout de l'extraordinaire présence de Humphrey Bogart en journaliste pourri. Le film est le dernier tourné par l'acteur avant sa mort.