burglarrw5 La chaîne Ciné-Classic nous permet de découvrir un film noir très rare : The burglar. La dernière apparition sur les écrans du Cambrioleur date de 1995. C'est le premier long métrage de Paul Wendkos qui a surtout tourné pour la télévision. Le film a été réalisé en 1955, mais sa distribution en salle ne s'est effectuée que deux ans plus tard. Les producteurs ont préféré attendre pour bénéficier de l'intérêt grandissant du public pour la pulpeuse actrice Jane Mansfield. Au moment du lancement du film, c'est elle qui est souvent présente  seule sur les affiches publicitaires, alors que le personnage principal du film est le cambrioleur, Nat Harbin, interprété par Dan Duryea.Nat est le cerveau d'une petite organisation de malfrats. Gladden est chargée de repérer les lieux, Baylock et Dohmer aident Nat lors du vol d'un collier de diamants.  Mais les joyaux attirent les convoitises, et la bande est menacé par d'autres prédateurs. David Goodis signe le scénario d'après un de ses meilleurs romans. Les personnages principaux sont condamnés à l'avance, brisés par la société. Les pauvres ne cherchent qu'à survivre, à rêver à une vie meilleure qu'il n'atteindront pas. Une scène résume la vision très pessimiste du film. Après le casse, Baylock raconte son envol pour l'Amérique du sud, le paradis idéalisé où il n'aura plus peur, il essaie de se convaincre devant un miroir. Son rêve se brise dans un ricanement de son complice Dohmer. Pour les petits malfrats qui vivent dans une misérable maison ou se réfugient dans une pauvre cabane de pêcheur, la fin est programmée : la prison ou la mort.

Ce film est remarquablement mis en scène. L'éclairage, les contrastes accentués du noir et du blanc donnent à l'image un aspect expressionniste. Le montage est particulièrement efficace, rapide, en particulier les raccords entre les plans de la scène du cambriolage sont un modèle de réussite. Wendkos s'avère un excellent directeur d'acteurs. Dan Duryea habitué aux seconds rôles, porte une partie du film. Il est totalement convaincant dans le rôle de Nat, cambrioleur intelligent et méthodique, mais aussi fatigué. Comme il l'a promis à son père adoptif, il cherche à protéger Gladden. Celle-ci est interprétée par Jane Mansfield qui révèle des qualités d'actrice. Elle prouve dans ce rôle qu'elle n'était pas seulement une bombe sexuelle. Gladden est une femme enfant. Elle accepte la tutelle exercée par Nat qu'elle aime sans espoir de retour. Et la jeune femme rêve du grand amour.

Un film à découvrir absolument.