scarface_32,1-1Au début des années 30, le film de gangsters est un genre très prisé par le public américain. Depuis que les Etats-Unis ont adopté la prohibition, le trafic d'alcool donne lieu à des règlements de compte entre bandes rivales qui  sont à la une de tous les quotidiens. Les lecteurs sont fascinés par la personnalité des truands qui bravent la loi, sont maîtres de la rue. Au moment où la crise économique s'abat sur l'Amérique et où les valeurs sociales sont contestées, le gangster reste le seul personnage qui peut se vanter de sa propre réussite individuelle!

Hawks décide d'adapter le roman d'Arrimage Trail qui montre l'ascension d'un truand, Tony Camonte dit Scarface, à Chicago. Scarface aidé par son bras droit Rinaldo élimine tous ceux qui se mettent sur son chemin. La violence de la guerre des gangs inquiète les autorités qui se décident à agir. Scarface sera abattu comme un chien .

Le film a été produit en dehors du système de production des grandes compagnies. Il a été financé par Howard Hughes. Il s'est heurté à la censure qui s'inquiétait  du risque de  mythification du personnage de Scarface, obligeant Hawks à modifier les séquences finales. L'idée de voir Camonte tué par une bande rivale fut refusé. Les autorités préféraient voir Scarface arrêté, jugé et pendu. Une fin qui ne convenait pas à Hawks mais qui fut tournée et distribuée dans de nombreux pays. La version préférée du réalisateur est celle dans laquelle Scarface est abattu comme un chien sur le trottoir en suppliant les policiers de lui laisser une chance.

Hawks et ses scénaristes, en particulier Ben Hecht, voulait adapter l'histoire des Borgia dans le Chicago des années 30, montrer une relation quasi incestueuse entre Camonte et sa soeur Cesca, ce qui fit bondir la censure. Scarface abat son bras droit Rinaldo dans l'appartement de Cesca, par jalousie. Sa soeur s'écrie après le meurtre :"Tu ne m'aimes pas comme un frère". Les autorités craignaient aussi que le film soit considéré comme une apologie de la violence. Certaines reconstitutions de scènes de règlement de compte étaient si réalistes que Al Capone lui-même s'est étonné de la qualité de la reconstitution. Dans certaines séquences les acteurs ont tiré à balles réelles sur le décor! Le film tourné en 1931, mettra plus d'un an pour être distribué souvent dans des conditions difficiles.

Le film est devenu un film culte parce que Howard Hawks est un très grand réalisateur qui construit son récit sans temps mort et maîtrise totalement la technique du parlant qui vient de naître. L'image est splendide, le traitement de la lumière est fortement influencée par l'expressionnisme allemand.

18928878_w434_h_q80Comme les grands studios refusaient de prêter leurs acteurs, Hawks est partie à la recherche d'inconnus: Paul Muni (Scarface) était un modeste acteur de théâtre , George Raft (Rinaldo) un vrai truand porte-flingue pour les gangs et Ann Dvorak (Cesca) chorus-girl à la Métro. Boris Karloff dans un rôle de truand était un quasi-débutant. Hawks a su parfaitement dirigé une distribution d'acteurs qui faisaient leurs premières armes au cinéma, et qui sont devenues par la suite de grandes stars.

Un très grand classique.