africanqueenAfrican Queen a été un des grands succès publics de John Huston, et reste un classique du cinéma hollywoodien. 1915,en Afrique Centrale Charlie d'origine canadienne transporte, sur son rafiot l'African Queen, divers produits pour une compagnie minière. La guerre qui a éclaté en Europe va s'étendre aux colonies. Les troupes allemandes brûlent l'église et les bâtiments d'une congrégation anglicane dirigée par le révérend Sawyer. L'homme d'église sombre dans la folie et meurt. Sa soeur Rose est obligée de fuir sur le navire de Charlie. L'African Queen descend le fleuve qui se jette dans un lac.

Ce grand film d'aventure, tourné en décors naturels, est la rencontre de deux monstres sacrés du cinéma américain qui a l'époque n'étaient déjà plus des jeunes premiers : Katharine Hepburn et Humphrey Bogart. Huston a eu l'intelligence de confronter deux acteurs très différents. Hepburn est Rose, vieille fille coincée à la bonne éducation, têtue, nationaliste plus vraie que nature. Bogart, au  langage de charretier, préfère le whisky à la l'eau bénite et n'est pas prêt à mourir pour un drapeau. Les deux personnages doivent cohabiter au milieu d'une forêt hostile, d'un fleuve aux multiples dangers. De cette confrontation naissent de savoureux dialogues et des situations pleines d'humour. Le film bénéficie d'une extraordinaire image due à un des plus grands chefs opérateurs de tous les temps : Jack Cardiff. Bogart a obtenu pour son interprétation l'oscar du meilleur acteur en 1952. A voir et à revoir. Un moment de bonheur.