the-killer-inside-me-18802-1355976528-1The Killer inside me de Witterbottom est adapté d'un roman paru en 1952, sous le titre de Le démon dans ma peau, de Jim Thompson auteur américain et scénariste de cinéma. Thompson a notamment participé à l'écriture de films de Kubrick, Ultime Razzia et Les sentiers de la gloire. Après sa mort survenue en 1977, nombre de ses romans ont connu avec succès des adaptations au cinéma, parmi lesquels : Série Noire de Alain Corneau, Coup de torchon de Tavernier ou Les Arnaqueurs de Stephen Frears. Un grand scénariste donc, un grand romancier, spécialiste du roman noir. Jim Thompson, en effet, connaît bien tous les dessous de la bonne société. Dans le roman qui sert scénario au film, il dénonce la pourriture cachée sous les dehors de l'honnêteté et de la politesse, l'hypocrisie de l'apparence, la corruption de la police dont les représentants servent d'hommes de paille à ceux qui détiennent la richesse donc le pouvoir. 

 

 

L'histoire est racontée par le personnage principal, le shérif adjoint Lou Ford, personnage apprécié car discret, poli et serviable. Il accomplit son travail dans une tranquille petite bourgade prospère du Texas qui vit de l'industrie pétrolière. La ville est cependant sous la coupe de la richissime famille Conway qui impose ses méthodes brutales.

Lou Ford a une double personnalité, une sorte de Docteur Jekill et M. Hyde!  Derrière le gentil shérif, défenseur du Bien se cache un tueur manipulateur, froid et cynique. Parmi les victimes de ses pulsions destructrices figurent les femmes qu'il aime. 

The Killer inside me comporte des scènes extrêmement violentes et réalistes, mais jamais gratuites. Il est servi par l'extraordinaire interprétation de Casey Affleck, psychopathe fascinant. Le film nous livre quelques éléments d'explications du comportement de Lou Ford à rechercher dans un déséquilibre familial. Autour de Casey Affleck, Whitterbottom a réuni un casting de grande qualité. Kate Hudson et Jessica Alba donnent corps à des personnages complexes de femmes très intéressants. A la fois victimes mais aussi fascinées par la personnalité du meurtrier, elles le paient de leur vie. Le réalisateur subit lui aussi cette fascination pour ce personnage hors du commun auquel il s'intéresse plus, semble-t-il, qu'à l'aspect social de l'histoire. La dénonciation de cette société corrompue existe pourtant mais le principal intérêt du film reste le personnage de Lou Ford. Un très bon film.


Bande Annonce The Killer Inside Me VOST