ACH001585049La BD est adaptée d'une nouvelle radiophonique écrite par Thierry Jonquet. Toute l'histoire se déroule en quelques heures. Un soir dans le buffet-restaurant d'une gare de province des voyageurs attendent le TGV pour Paris. D'origine sociale différente, ils vont se retrouver dans le train. Deux cadres, directeurs de ressources humaines se félicitent de leur talent pour dégraisser les entreprises de leurs salariés. Trois jeunes gens de bonne famille doivent se rendre au mariage d'un ami. Ils sont très attirés par une jolie rousse qui est accompagnée par un homme tout juste sorti de prison. Ils seront les seuls voyageurs du train, en dehors du contrôleur et de l'employée du bar. Sous les effets de la chaleur et de l'alcool, la nature humaine se révèle, les jeunes gens décident de violer la belle rousse. Quelle valeur peut avoir pour eux une prostituée, d'autant que   son compagnon, un taulard en liberté conditionnelle, sera réduit au silence. Les directeurs de ressources humaines souhaitent assister discrètement au spectacle qui risque de se produire. Pour reprendre une expression populaire, l'habit ne fait pas le moine. Jonquet fait des délinquants et des putains, les victimes alors que les gens bien socialement ne sont en fait que des salauds qui se divisent en acteurs, suivistes, voyeurs ou lâches . 

Les dessins au scalpel, en particulier les visages proches de la caricature, et les couleurs volontairement agressives de Jean-Christophe Chauzy renforcent le côté dérangeant du propos.