sangsukVenin de Saneh Sangsuk est une longue nouvelle. Dans un village thaï, au milieu des rizières , à l'ombre d'un monastère vit  un jeune pâtre de dix avec ses parents. Il est  surnommé Patte Folle, par une partie des  villageois, il a perdu l'usage de son bras droit à la suite d'une chute d'un palmier. Un jour, à la nuit tombante, au moment de ramener son troupeau l'enfant  se retrouve face à un cobra.

"et c'est alors que, d'un antre secret au sein de la terre sous le tamarinier géant pourrissant qui gisait là, un cobra de sexe femelle pointa la tête au comble de la colère. Son corps était gros comme la cuisse d'un homme mûr." 

L'animal s'attaque à l'enfant  :

"En un clin d'oeil, elle dressa son corps long de quatre mètres, encensant l'air de la tête, capuchon déployé, toute sa puissance en ébullition, son sifflement menaçant fort comme un chant de mort.

 Le garçon échappe à la morsure :

" Mais sans s'en rendre compte, il avait tendu la main gauche en avant, les doigts écartés, bloquant le cou du serpent en train de frapper".

Commence alors  un combat épique, un face à face haletant qui dure plusieurs heures, le serpent s'étant enroulé autour du corps du garçon. La survie de l'enfant tient dans sa ténacité, son refus obstiné de céder à la bête, sa volonté de tuer le cobra. Le dénouement de la nouvelle de Saneth Sangsuk  est rapide et de ce fait violent. 

Une très belle écriture, souvent très poétique. Une très belle et envoûtante nouvelle.