l-exercice-de-l-etat-veritable-affiche-de-cinema-format-120x160-cm-de-pierre-schoeller-avec-olivier-gourmet-michel-blanc-zabou-breitman-laurent-stocker-didier-bezace-annee-2011-892181571_MLPierre Schoeller nous livre le portrait d'un homme d'Etat, Bernard Saint Jean, ministre des transports dans un gouvernement marqué à droite. L'homme à l'abord sympathique est travailleur, intelligent. Il défend des valeurs, a des convictions partagées par son chef de cabinet, énarque admirateur de Malraux dont il connaît par coeur les grands discours. Mais ce serviteur de l'Etat va devoir choisir entre ses idées et son ambition personnelle. Le président de la République et le premier ministre lui demandent d'entreprendre la privatisation des gares dans l'intérêt de grands groupes de BTP. Cette exigence va contre ses propres idées mais pour Bernard Saint Jean le choix est simple : se soumettre ou se démettre.

 Quand on veut faire carrière au sommet de l'Etat, obtenir un fief électoral, se maintenir au gouvernement, il faut accepter de renier sa parole, mettre ses convictions au placard, trahir de longues amitiés, intriguer. Et le sympathique ministre se transforme en bête politique. De proie menacée par les adversaires de son propre camp, il devient un tigre avide de pouvoir. Pour assouvir sa réussite, il s'appuie sur une petite équipe toute dévouée, en particulier son directeur de cabinet qui se refuse cependant à certaines compromissions. Mais faire de la  politique actuellement, c'est avant tout occuper l'espace médiatique : courir de tribune en tribune, rencontrer des ouvriers avant de serrer la main à des agriculteurs devant des photographes convoqués, passer à la radio, à la télé, obtenir la Une d'un grand journal…donc posséder un excellent conseiller en communication. Difficile de ne pas voir dans l'Exercice de l'Etat une critique implicite de la politique actuelle du gouvernement et de la présidence de la république.

Pour sa deuxième réalisation, Pierre Schoeller signe un film nerveux, mené tambour battant, parfois stressant. Tous les acteurs réunis autour de Olivier Gourmet (Bernard Saint Jean), sont excellents : Michel Blanc,  Zabou Breitman, Laurent Stocker…. Et L'Exercice de l'Etat n'est pas sans rappeler les meilleurs films politiques américains. A voir.


L'EXERCICE DE L'ETAT_Bande-annonce