pleineluneEdward Tolweck est un médiocre petit fonctionnaire des affaires sociales, capable avec son petit pouvoir d'emmerder la vie des autres, car c'est un être stupide et borné. Tolweck est misogyne, il déteste les jeunes, les SDF et surtout les étrangers: les bamboulas, les ratons…Tolweck est viscéralement raciste.

Un soir, le gratte papier solitaire doit abandonner son cassoulet en boîte et le match de foot à la télé  afin de porter une lettre à la demande de son chef de service. Le destinataire  habite une caravane dans un terrain vague proche de son domicile. A partir de ce moment là, sa vie bascule dans un cauchemar, il est  pris pour un flic ou un huissier et  se fait courser par des gitans qui sortent le surin. Tolweck cherche à s'échapper mais dans sa fuite nocturne il tombe de Charybde en Scylla. Même les éléphants ou les cerfs se mettent à lui jouer de mauvais tours. A la lecture de l'album, le lecteur pourrait en arriver à plaindre le fonctionnaire, mais  dans son malheur Tolwek reste un individu vulgaire et méprisable. Quand un immigré lui vient en aide, en guise de remerciement il lui hurle: "Retourne dans ton pays! ".

Planche_bd_3157_PLEINE LUNE



J'espère que le jour de pleine lune, tous les  "Tolweck " de France et de Navarre subiront le même châtiment.