Kjell Ola Dahl. L'homme dans la vitrine.

9782070445448Présentation de l'éditeur 

En ce petit matin glacé, un vieil homme assis nu dans la vitrine de son magasin d'antiquités à Oslo. Il a été assassiné, étranglé avec un cordon rouge, une inscription mystérieuse et tracée au feutre bleu sur son torse... Le commissaire Gunnarstranda et l'inspecteur Frølich sont chargés d'enquêter sur la victime, Reidar Folke Jespersen, et ses proches qui ne semblent guère affectés par sa mort. À force de chercher au coeur des petits secrets jalousement gardés et de dévoiler les pires mensonges, les deux policiers vont mettre au jour une terrible histoire d'amour et de vengeance.

Mon avis:

L'antiquaire Reidar Folke Jespersen en 80 ans d'exigence ne s'est pas fait que des amis. Sa disparition ne provoque pas franchement de regrets dans son proche entourage: épouse, fils, belle fille, frères ne sortent pas les mouchoirs…car le bonhomme de son vivant était plutôt désagréable et  tyrannique. Gunnarstranda et son lieutenant Frolich  mènent une enquête traditionnelle  qui consiste à enregistrer et confronter les témoignages. Ils progressent pas à pas,  vérifient les alibis, cernent progressivement la personnalité des suspects potentiels. Dans cette lente avancée vers la  vérité c'est surtout la personnalité de Reidar Folke  Jespersen qui se révèle. Les policiers mettent à jour des pans du passé de l'antiquaire. ILs remontent à la surface des événements qui se sont produits lors de l'occupation de la Norvège par l'Allemagne nazie pendant la seconde guerre mondiale.

Gunnarstranda et Frolich constituent une paire classique de policiers de la littérature en ce sens que s'ils se différencient par leur âge, leur stature ou leurs goûts, ils sont totalement complémentaires dans le travail.

Un livre agréable, bien écrit. Pour les amateurs de la littéraire policière d'investigation.