Frank Capra. Arsenic et vieilles dentelles (Arsenic and old lace). 1941.

19439944Quelques semaines avant son incorporation dans l'armée, Capra signe  la réalisation de Arsenic et vieille dentelles. Le scénario est adapté d'un pièce de théâtre éponyme de Joseph Kesselring  par les frères Eipstein (auteurs en particulier du scénario de Casablanca). L'intrigue est sensée se situer à New-York dans le quartier de Brookyln  .

Mortimer Brewster, auteur d'ouvrages  contre le mariage et vantant le célibat, décide de se marier. Mortimer vient rendre visite à ses deux charmantes tantes avant de partir en voyage de noces. Mais il découvre que les sympathiques  vieilles dames suppriment les vieux messieurs qui n'ont pas de famille en les empoisonnant, transformant leur cave en cimetière.

Arsenic et vieilles dentelles est devenue un classique de la comédie américaine, grâce à des gags inventifs, des rebondissements permanents, des dialogues percutants, une mise en scène enlevée et une interprétation remarquable. Les deux tantes sont deux petites vieilles cinglées adorables à qui on donnerait le bon dieu sans confession, tout en évitant de boire leur vin de messe (Josephine Hull et Jean Adair). Dans la maison des tantes, il est conseillé d'éviter  le duo constitué  par un piètre chirurgien esthétique (Peter Lorre) et le frère de Mortimer, Jonathan un assassin sadique à la tête de Frankestein (Robert Massey).  Le film repose essentiellement sur les épaules d'un Cary Grant inoubliable dans le rôle de Mortimer Brewster, qui découvre ahuri l'horreur de la folle situation dans laquelle il se trouve. 

Un chef d'oeuvre d'humour noir.