1129-couronne-de-fleurs-pour-deuil-obseques-et-fleurissement-de-sepulture-en-livraison-paris-et-en-ile-de-franceOctobre après l'ondée d'un orage, à Ormeau dans l'Orne. 

Sous les ormes, Octave opticien orléanais, opulent et obtus, observait l'orange ombrelle d'organdi, ornée d'orchidées, ouverte d'Olivia orthophoniste à l'oeil d'opale. L'officiant orchestrait les obsèques  oecuméniques et ordinaires d'Ottis Oustachi, originaire d'une oasis d'Ouzbekistan oriental, oncle  d'Octave.  L'onctueuse oraison de l'orateur obèse osait octroyer à l'ex-octogénaire ornithologue et organiste une oeuvre onirique d'orthopédiste des ortolans. Or, l'ode de l'obséquieux officiant omettait objectivement d'ouvrir l'oeil sur l' Ouzbeck:  un oubli odieux. L'opaque et oisif Ottis  obéissait à des obsessions obcènes. L'ordure d'olibrius organisait des orgies, une offense à  l'oeil et l'oreille . En osmose, des ouistitis et  des orangs-outans outillés d'organes outranciers outrageaient et offensaient sans onguent des oiselles de l'orphelinat orthodoxe de l'Océan.

 Oublié les Oh orgasmiques …Occis Ottis  par votre obligé.

machine-brouillons-1Les mots en O à placer dans le texte étaient : or – opale – orange – osmose – ode -obligation – offense – oh – ordinaire – orage – opportunité – ouvert (e) –onirique – obsession – ombrelle – obéissance – oubli – octave – orgue(s) -océan –orme – orchidée. 

Les plumes de l'année d' Asphodèle.