01 mai 2012

Victor Hugo. Mai

Mai Je ne laisserai pas se faner les pervenches Sans aller écouter ce qu'on dit sous les branches Et sans guetter, parmi les rameaux infinis, La conversation des feuilles et des nids. Il n'est qu'un dieu, l'amour ; avril est son prophète. Je me supposerai convive de la fête Que le pinson chanteur donne au pluvier doré ; Je fuirai de la ville, et je m'envolerai - Car l'âme du poëte est une vagabonde - Dans les ravins où mai plein de roses abonde. Là, les papillons blancs et les papillons bleus, Ainsi que le divin se mêle... [Lire la suite]
Posté par Wens à 04:51 - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : ,