Peter Webber. La jeune fille à la perle. 2003.

208_23086Pas de difficulté pour cette énigme 32 . Il fallait trouver:

La jeune fille à la perle de  Peter Webber avec comme actrice principale: Scarlett Johansson.

Le prix "Vermeer" du jour est accordé à: Aifelle, Eeguab, Dasola, Somaja, Maggie, Gwenaelle, Shelbylee, Lireaujardin, Jeneen, Marie-Josée, Miss Leo, Pierrot Bâton, Miriam.

 




Le film La jeune fille à la perle réalisé en 2003, par le britannique Peter Webber est  adapté du livre de la romancière américaine Tracy Chevalier. Le récit est inspiré du tableau peint vers 1665  par Johannes Vermeer dans son atelier de Delft. Les historiens de l'art se sont toujours interrogés sur l'origine du tableau, sur l'identité du modèle. Tracy Chevalier dans son livre  imagine ce que l'Histoire ignore .

A Delft, au XVII ° siècle, la jeune Griet est engagée comme servante dans la maison du peintre Johannes Vermeer. Elle doit s'occuper du ménage et des six enfants du peintre, sous la direction de la maîtresse de maison et de sa mère. Vermeer peu à peu remarque la beauté et la sensibilité de la jeune fille et l'introduit dans son univers artistique. Vermeer décide même d'en faire son modèle. L'attitude du peintre provoque la jalousie de son épouse.  

Le scénario du film de Webber est assez fidèle au roman, même s'il est plus elliptique, se concentrant essentiellement sur les relations entre le peintre et Griet. La rythme du film est assez lent, le réalisateur multipliant les longs et fluides travellings, il adopte le point de vue de la jeune fille qui découvre peu à peu la beauté de la peinture  de Vemeer. Car l'histoire de Griet, c'est avant tout celle de la rencontre émerveillée d'une jeune fille avec l'art, la magie du dessin et de la couleur, la puissance de la lumière. Pour réaliser ce pari audacieux, Webber s'est entouré de remarquables collaborateurs .

Le chef décorateur Ben Van Os nous introduit dans Delft au milieu du XVII° siècle, dans ses rues actives. Nous pénétrons dans la maison de Vermeer et nous respirons l'odeur de la lessive, les fumets des repas et les couleurs des légumes répondent  à celles des  pigments de la palette du peintre. Le  chef opérateur Edouardo Serra réussit à rendre dans toutes les images le traitement particulier de la lumière du peintre. Chaque plan du film de Webber, grâce au travail remarquable de  Van Os et Serra est un tableau de Vermeer qui s'anime. La musique discrète d'Alexandre Desplat participe largement au plaisir du visionnement du film. Et Scarlett Johansson, illumine de sa beauté rayonnante le film. Elle est  Griet, la magnifique demoiselle au turban, l'énigmatique jeune fille à la perle. Son visage, son regard, ses moindres gestes traduisent sans le recours à la parole la fascinante découverte de la beauté de la peinture.Il est dommage que face à elle, Colin Firth interprète un Vermeer un peu pâle, sans réelle épaisseur.

jeunefillegal1

Le film de Webber est un bel hommage à Vermeer.


Obscénité ? 

 419px-Johannes_Vermeer_(1632-1675)_-_The_Girl_With_The_Pearl_Earring_(1665)

La femme de Vermeer s'écrie lors de la découverte du tableau qu'il est obscène. Cette réaction violente peut surprendre et apparaît démesurée pour un spectateur de notre temps  mais elle est largement justifiée si on se replace dans l'esprit du XVII° siècle. Le regard intense de la jeune fille du tableau est directement tourné vers nous, donc vers les yeux du peintre. Le peintre et le modèle ont donc une réelle complicité qui pouvait choquer les contemporains. La bouche entre-ouverte, les commissures des lèvres humides traduisent la sensualité de la jeune fille. Ce qui peut encore plus provoquer l'ire de la femme de Vermeer c'est de voir ses propres boucles d'oreille portées par Griet. Rappelons qu'au XVII° siècle que  les perles avaient un sens symbolique, la perle pouvait aussi bien signifier  la chasteté et la pureté, que souligner la luxure.

 


Alexandre Desplat.

600full-alexandre-desplatLe musicien français né en 1961, est actuellement un des plus grands compositeurs de musique de films au monde. Sa carrière au cinéma a commencé en 1992. Très vite, il se fait remarquer et se voit nominé à deux reprises aux Césars de la meilleure musique de film en 1997 et  2002. Sa carrière prend alors une autre dimension et devient alors internationale, La jeune fille à la perle est sa première participation à une production hors de l'hexagone. Son talent lui permet de collaborer à de films de genres très différents : The Queen, Un prophète, Le Discours d'un roi, Harry Potter et les reliques de la mort…

Son oeuvre a été récompensée à de très multiples reprises en France ou à l'étranger. Ainsi Desplat a obtenu le César à deux reprises pour la musique originale de : De battre mon coeur s'est arrêté de Jacques Audiard et The Gost Writer de Roman Polanski. Il a déjà été nominé à quatre reprises pour les Oscars d'Hollywood. Il a signé la musique de deux films actuellement à l'affiche : Cloclo et  My week with Marylin.


LA JEUNE FILLE A LA PERLE - Bande-annonce VF