conseil

Lecteurs fidèles qui souhaitez rejoindre notre digne profession, prenez conscience que le métier de tueur à gage est un art extrême qui ne ne s'apprend pas en une minute. Les cancres n'existent pas dans notre confrérie. Même dans une nuit sans lune, un vrai professionnel ne doit jamais confondre sa victime, prendre un turc pour un apache et se tromper sur le sexe des anges encore moins sur celui de  sa victime. Le tueur à gage est un être froid, méthodique, qui dresse en avance la liste de ses besoins, planifie l'envol de son cran d'arrêt car le maniement du surin n'a rien à voir avec une charge à la baïonnette. Le "Contrat" doit plier au premier choc, à la première rencontre avec la lame. Au risque d'apparaître un peu old-fashioned***, je pense qu'un bon tueur à gage doit éviter les ruissellements d'hémoglobine. 

*** Old Fashioned: en français, suranné.

69995064_p

Des mots, une histoire N° 69: liste des mots.

turc/turque liste – avance choc minute – cancresexe – extrême conscienceruisseler baïonnette envol - surranéapache lune.