impots-1

Pas de doute, le temps n'est pas au mensonge je vais moi aussi dévoiler publiquement mon patrimoine . Je possède un opinel  depuis mon enfance de diablotin légué par mon  grand oncle Dominik le Débauché, qui faisait travailler d'angéliques tapineuses au bois de Boulogne dans la blancheur des aurores hivernales.  De par ma profession , j'ai dû acquérir une collection de laguioles de production nationale car comme mon ami Arno je tiens à à défendre l'industrie  Française. Je profite de cette déclaration pour accuser les  surineurs sans scrupules qui travaillent avec du matériel importé de pays émergents, un non connaisseur pourrait avoir la naïveté de penser que le résultat est identique avec un Kandjar made in Birmanie et un couteau Thiers au manche en  bois de palissandre, le contrat finissant toujours dans une flaque de sang.  Cependant, j'affirme que le travail est plus propre et  la mort est beaucoup plus rapidement  donnée  avec du matériel français essentiellement du fait de la qualité de l'acier de la lame. Je dénonce aussi la concurrence déloyale d'égorgeurs polonais qui ne savent même pas fredonner la Marseillaise. J'ajoute que je ne détiens pas de compte en Suisse, ni dans un paradis fiscal, le produit de mon  travail d'artiste a été blanchi dans l'immobilier avec l'aide d'un conseiller général de ma région et je déclare l'intégralité de mes fastueux revenus légaux au fisc. 

logo-plumes2-lylouanne-tumblr-com

Texte écrit dans le cadre des "Plumes à  Thème."

Les mots imposés: Blancheur –doute débauche enfance pureté accuserangélique temps diablotin– naïveté mensonge fredonner fastueux flaque.