Port_de_l_angoisse__Aff___1_

Le port de l'angoisse, réalisé par Howard Hawks, marque la rencontre de Lauren Bacall, qui débute alors au cinéma, et de Humphrey Bogart. Les deux acteurs vont tomber follement amoureux l'un de l'autre sur le tournage, et ne vont plus se quitter jusqu'à la mort de Bogey. Les vainqueurs du jour sont: Gwenaelle, Dasola, Miriam, Somaja, Eeguab, Aifelle, Keisha, Thérèse.

Synopsis:

En 1940, Harry Morgan est  le propriétaire d'un bateau  à la Martinique alors sous le contrôle du gouvernement de Vichy. Harry, citoyen américain,  gagne sa vie en emmenant à la pêche de riches touristes. Gérard alias Frenchy, gaulliste convaincu et patron de l'hôtel où  loge Harry, demande à à ce dernier de l'aider à faire entrer clandestinement dans l'île un chef de la Résistance. D'abord réticent, Harry accepte, acculé par le besoin d'argent .Il vient en effet de rencontrer une jeune Américaine, Slim. Ils s'aiment et veulent quitter l'île.

Mon avis:

Le port de L'Angoisse est une très libre adaptation d'un roman d'Ernest Hemingway paru en 1937 : To have and Have Not que son auteur n'appréciait pas particulièment., le considérant comme son pire ouvrage. Hawks prit le pari de faire de la médiocre histoire écrite par Hemingway un succès cinématographique. Avec l'aide des scénaristes Joseph Furthman et William Faulkner, Hawks tira du roman la matière pour écrire une  histoire  reprenant ses thèmes favoris. Comme dans The Big Sleep (Le grand sommeil) tourné l'année suivante le réalisateur raconte dans le Port de l'Angoisse la rencontre de deux êtres  indépendants , la naissance de l'amour et de fait d'un couple.  Harry Morgan (Bogart) tombe amoureux parce que sa partenaire Slim( Lauren Bacall ) le dépasse dans l'insolence, l'ironie, la soif de liberté. Dans une scène Bogart fait  tourner autour de lui  la ravissante Bacall pour lui faire comprendre son  refus d'avoir un fil à la patte,  mais le spectateur n'est pas dupe Morgan est dans les filets de Slim.  Un autre thème fort du film et du cinéma Hawksien est celui de l'amitié.Harry protège Eddie (Walter Brennan), vieux matelot alcoolique qui au moment du danger montre sa valeur. Morgan  va finir soutenir le combat de Frenchy (Marcel Dalio) plus par amitié que par idéologie. Tous les amis d'Harry, partagent l'idée qu'il  extrêmement dangereux de se faire" piquer par une abeille morte", et tous ceux qui l'ignorent ne font pas partie de leur communauté.

Le port de l'Angoisse est un des films les plus réussis de Howard Hawks qui a su utiliser à merveille le talent de ses acteurs. Lauren Bacall fait des débuts inoubliables , Bogart est égal à lui même: excellent, Brennan est un des meilleurs seconds rôles jamais vu à l'écran. Hawks a su habilement intégrer des  chansons interprétées par Hoagy Carmichael et Lauren Bacall. Un grand film d'amour , d'aventure sur un fond d'exotisme. A voir, à revoir sans modération.

 Anecdote:

Hawks paya 10.000$ à Hemingway de droits d'adaptation. Le film fut un tel succès qu'il rapporta 1.200.000 $ au réalisateur. Quand Hemingway l'apprit il n'adressa plus la parole à Hawks pendant plus de six mois!