1010162_fr_suite_fran_aise_1419418271621

Synopsis (Allo Ciné):

Été 1940. France. Dans l’attente de nouvelles de son mari prisonnier de guerre, Lucile Angellier mène une existence soumise sous l’oeil inquisiteur de sa belle-mère. L’arrivée de l’armée allemande dans leur village contraint les deux femmes à loger chez elles le lieutenant Bruno von Falk. Lucile tente de l’éviter mais ne peut bientôt plus ignorer l’attirance qu’elle éprouve pour l’officier…

 Mon avis :

Du roman corrosif, violemment critique  sur la société française du début de l'occupation de  Irene Némirosky .Les scénaristes du film n'en retirent que le thème d'une histoire d'amour impossible entre  un bel aryen et une jeune aristocrate unis par l'amour de la musique. Le metteur en scène Saul Dibb filme avec élégance  cette romance vide, pure trahison du roman. Les acteurs s'efforcent de rendre présentables leurs personnages avec aucune réussite. Christophe Lambert n'est à aucun moment crédible dans un rôle de maire pétainiste qui frôle le ridicule , le jeu de Michelle William est d'une platitude à encéphalogramme plat,Matthias Schoenaerts exprime autant de sentiments qu'une une statue pré-ionique, Kristin Scott-Thomas surjoue en permanence pour compenser l'apathie de ses partenaires. Et cerise sur le gâteau, les scénaristes ont donné une fin totalement ridicule au roman inachevé. 

A vos livres  par pitié.