10 octobre 2011

Amélie Nothomb. Tuer le père.

Affligeant. Avec Tuer le père  je me suis trouvé plongé dans l'un des plus médiocres romans de la collection Harlequin, celui donné en cadeau avec un paquet de lessive. L'intrigue et les personnages sont sortis tout droit d'une histoire du hall de gare. Norman, le plus grand magicien du monde prend sous son aile Joe, un ado de quinze ans, né de pères inconnus et  rejeté par sa mère. Norman apprend à Joe toutes les ficelles du maniement des cartes et peu à peu il endosse le rôle du père. Cependant Joe est amoureux de la... [Lire la suite]
Posté par Wens à 14:07 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,

30 septembre 2011

Daniel Picouly et Frédéric Pillot. Le grand concert de Lulu.

  Lulu Vroumette est de retour ! L'intelligente petite tortue doit affronter une nouvelle fois son adversaire le lièvre Rien-ne-sert…et comme dans la fable…il faut partir à point. Qui sera le vainqueur cette année du grand concert de la clairière? Pour triompher Rien-ne -sert, le lièvre fourbe et quelque peu macho (et même pas roux) est prêt à tout. Lulu forme son groupe : Lulu  et les Lulettes, mais la tortue ne sait pas chanter ! Comment apprendre en peu de temps: voir, écouter, travailler sont les clefs de la réussite. A... [Lire la suite]
Posté par Wens à 07:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 septembre 2011

Claude Chabrol. Par lui même et par les siens.

  Ce que je sais c'est que j'ai eu assez tôt, et l'ambition d'avoir une vie agréable, et la prétention imbécile mais tenace de "faire une oeuvre"    Au lendemain de la mort de son ami Eric Rohmer, Claude Chabrol se décide à écrire en collaboration avec le journaliste Michel Pascal son autobiographie. Le livre ne sera jamais achevé, puisque Chabrol meurt en septembre 2010 avant la fin de la rédaction de l'ouvrage.  Michel Pascal transcrit  la parole de Chabrol,  le texte étant rédigé à la première... [Lire la suite]
Posté par Wens à 16:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 août 2011

Vautrin , Baru. New-York, 100 ème rue Est.

Dans un immeuble misérable, dans un quartier sordide une petite fille de douze ans décrit  sa vie quotidienne faite de violence.  Son père  tête la bouteille, s'envoie toutes les femmes qui passent, et se défoule en cognant sur sa mère.La gamine assiste une nouvelle fois à une crise de fureur paternelle, qui dépasse les précédentes alors elle baisse la tête et  se met à  dessiner pour ne pas hurler: Je dessine mon père avec un couteau en l'air. Et il le lève. Et il le baisse. Treize fois, pourquoi je compte... [Lire la suite]
Posté par Wens à 10:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 juin 2011

Le petit bleu de la côte ouest. Un livre , une BD. Manchette. Tardi

Manchette. Le petit bleu de la Côte ouest.   Le livre a été publié en 1976. Les "Trente glorieuses" se terminent, la crise économique se développe, la remise en cause de la société de consommation depuis 68 est de plus en plus violente. Georges Gerfaut a tout pour être heureux. Sa situation sociale est enviable: cadre commercial dans une multinationale informatique, il perçoit un très bon salaire, il possède un appartement super équipé et une voiture de grosse cylindrée. Il est aimé par une épouse attentionnée et par de beaux... [Lire la suite]
Posté par Wens à 14:44 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
01 juin 2011

Antonin Varenne. Le Mur, le Kabyle et le Marin.

Antonin Varenne nous raconte deux histoires en apparence bien distinctes l'une de l'autre, dans le temps et dans l'espace. En 2009, Georges Crozat, dit le Mur, est flic et boxeur qui encaisse les coups comme un mur. Mais à la quarantaine bien sonnée il est temps pour lui de raccrocher les gants. En échange de quelques centaines d'euros et pour se payer les charmes de prostituées, il accepte de tabasser des inconnus. Il reçoit la consigne de rosser Rachid, un vieux Kabyle. En 1957, Pascal Verini est appelé pour faire son service... [Lire la suite]
Posté par Wens à 16:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

11 mai 2011

Boule de suif. Une nouvelle, une BD, un film

Maupassant. Boule de suif. Boule de Suif est une des nouvelles les plus terribles, les plus pessimistes de Maupassant. 1870, l'armée française est en déroute, elle fuit en ordre dispersé devant les troupes prussiennes. A Rouen, une diligence est autorisée à quitter la ville par le général en chef des troupes d'occupation pour se rendre au Havre. Dans le véhicule qui s'élance péniblement dans la campagne enneigée, Maupassant réunit une petite société qu'il déteste. Les notables y tiennent la place essentielle, ils représentent le... [Lire la suite]
Posté par Wens à 07:40 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
10 mai 2011

Tonino Benacquista. Homo erectus.

Tous les jeudis une fois par semaine se réunit dans Paris, une étrange confrérie. Des hommes dans l'anonymat viennent raconter leurs histoires amoureuses, leurs déceptions et leurs échecs sentimentaux et sexuels. La règle pour les participants est d'écouter, sans interrompre celui qui parle. Benacquista s'intéresse surtout à l'histoire de trois hommes aux parcours très différents. Yves est artisan, poseur de fenêtres. Trompé une fois par sa femme il décide alors de ne plus se lier d'affection et d'avoir recours aux services de... [Lire la suite]
Posté par Wens à 08:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
05 mai 2011

Gilles Grangier. Maigret voit rouge. 1963.

Maigret voit rouge est une adaptation d'un roman paru en 1952, sous le titre Maigret, Lognon et les gangsters. Près de la gare du Nord, un inconnu est blessé par des tueurs qui s'enfuient dans une grosse cylindrée américaine, sous les yeux de l'inspecteur Lognon. Ce dernier prévient ses collègues, mais avant qu'ils interviennent. Le corps de la victime a disparu. Maigret et ses hommes se retrouvent sur la piste de tueurs américains, mais s'interrogent sur l'identité de ceux qui ont fait disparaître le corps. Gilles Grangier signe un... [Lire la suite]
20 avril 2011

Yann Queffelec. La menace. Citation.

Charlie est un orphelin d'une dizaine d'années. Il a été placé dans une famille de petits fonctionnaires retraités, qui ont accepté de l'accueillir en échange d'une indemnité versée par l'Etat. Le père mange, regarde la télé ou joue aux boules. La mère fait semblant d'ignorer que Charlie est maltraité par son fils Eric, véritable maître de la maison.  Eric est le petit chef d'une bande de skins racistes et violents qui font la loi dans la banlieue  pavillonnaire de Néry. Charlie est noir. Charlie est condamné. Une nouvelle... [Lire la suite]
Posté par Wens à 23:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,