29 décembre 2011

Bill James. Sartre . L'enfer

_"Croyez-vous que j'aime être tel que vous me voyez tous? Comment Sartre a-t-il dit cela ? _Le truc quand il dit qu'on a pas besoin d'ëtre une poule pour reconnaître un oeuf pourri, chef? _"L'enfer, c'est l'impossibilité d'échapper aux autres, qui vous démontrent sans cesse que vous êtes tel qu'ils vous voient."
Posté par Wens à 16:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

08 décembre 2011

Pennac. Monsieur Malaucène au théâtre. Citation.

Je voudrais appartenir à la belle grande âme humaine, celle qui sait où sont les bons et les méchants, les agressés et les agresseurs. Je voudrais être l'heureux propriétaire d'une conviction intime qui m'affirmerait que rien n'est de ma faute.    
Posté par Wens à 14:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
10 novembre 2011

Lord Byron. Citation

Le souvenir du bonheur n'est plus le bonheur; le souvenir de la douleur est de la douleur encore. Lord Byron.       Sur une idée de Chiffonnette...  
Posté par Wens à 07:45 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 octobre 2011

Les jurons du capitaine Haddock….Citation.

Tonnerre de Brest,Il est des jours où votre humeur est belliqueuse, où votre  envie est forte d'injurier votre propriétaire, votre patron, l'aubergine qui vient de glisser un papillon sur votre pare-brise, votre moitié(e), voire la terre entière…. Si votre  vocabulaire d'insultes est mince , mille tonnerre puisez dans celui du capitaine  Haddock: Forban, mercenaire, cornichon, sapajou, pirate, flibustier, cornemuse, traine-potences, moule à gaufres, sinapisme, va-nu-pied, scolopendre, perroquet bavard, flibustier de... [Lire la suite]
Posté par Wens à 09:28 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,
06 octobre 2011

Auguste Renoir et l'Art. Jean Renoir, citation.

Jean Renoir par Auguste Renoir. Mon père ne m'a jamais parlé d'art. Il ne pouvait supporter ce mot. Si les enfants voulaient faire de la peinture, du théâtre ou de la musique, ils étaient bien libres, mais il ne fallait en aucune façon les y pousser. Il faut que le désir de peindre un tableau soit tellement intense qu'il soit impossible à réfrener. De Mozart, qu'il adorait, mon père disait : "Il a écrit de la musique parce qu'il ne pouvait pas résister au besoin de composer." Il ajoutait: "ça le prenait comme une envie de pisser." Il... [Lire la suite]
Posté par Wens à 09:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 septembre 2011

Pergaud. Robert. Citation

.Au moment où "La guerre des boutons" fait rage sur les écrans place à  Louis Pergaud:   "Dire que, quand nous serons grands, nous serons peut-être aussi bête qu'eux !"     "Si j'aurais su j'aurais pas venu…" ***     ***Cette célèbre répartie ne figure pas dans le texte de Louis Pergaud, mais dans le film de Yves Robert.
Posté par Wens à 08:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

01 septembre 2011

Donna Leon. Citation. Sur le clergé.

Dans son dernier roman, La petite fille de ses rêves, Donna Leon  égratigne le clergé catholique, en particulier les membres du haut clergé par l'intermédiaire d'un de ses personnages, la Comtesse Falier: " Regarde les un peu...dans leurs tenues ridicules, avec leurs petits chapeaux, leurs robes longues, leurs cols et leurs chapelets. Tout cela n'a pour but que d'exiger l'attention des gens, sinon leur respect. Si la plupart de ces ecclésiastiques devaient se promener dans la même tenue que tout le monde et s'attirer le... [Lire la suite]
Posté par Wens à 10:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 juin 2011

Devos. Citation.

    Le rire est une affaire sérieuse avec laquelle il ne faut pas plaisanter.   Raymond Devos.              sur l'initiative de Chiffonnette      
Posté par Wens à 06:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 juin 2011

Jorge Semprun

Sans doute la mort est-elle l'épuisement de tout désir, y compris celui de mourir. L'écriture ou la vie.
Posté par Wens à 17:43 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 mars 2011

RABELAIS. La citation du jeudi.

  La Langue de Rabelais par Louis-Ferdinand Céline. Rabelais a vraiment voulu une langue extraordinaire et riche. Mais les autres, tous, ils l'ont émasculée cette langue, jusqu'à la rendre toute plate. Ainsi aujourd'hui écrire bien (…) c'est écrire tous ces petits romans émasculés qui paraissent de nos jours dans les meilleurs maisons d'édition. Des milliers par an. Mais, des romans comme ça, moi j'en fais un à l'heure. Or on ne publie que cela, où est la postérité de Rabelais, la vraie littérature ? disparue. (…) "Ah c'est... [Lire la suite]
Posté par Wens à 10:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,