69968339_pll s'agissait du film Frankenstein adapté du roman de Marie Shelley  et réalisé par James Whale en 1931. L''acteur inoubliable est Boris Karloff.

Les Karloff du jour: Keisha, Aifelle, Pierrot Bâton, Sabbio, Eeguab, Asphodèle, Dominique, Maggie, Kathel, Marie-Josée.

Un demi-Karloff pour Lystig et Lireaujardin: Pour lire la présentation du roman présenté par Claudialucia c'est ICI

 

frankenstein1James Whale. Frankenstein. 1931.

Le film est adapté du roman de Mary Shelley.  Dans son manoir isolé, un soir d'orage le professeur Henry Frankenstein réussit à donner la vie à un être vivant constitués à partir de morceaux de cadavres déterrés par son assistant Fritz. Mais la "créature" sans nom est dotée d'une force herculéenne et son cerveau est celui d'un abominable criminel. Le monstre va terroriser la contrée. Après le meurtre d'un petite fille les villageois s'organisent et traquent la créature qui se réfugie dans un moulin. La foule en colère met le feu à l'édifice.

Le succès du film fut immédiat et retentissant. Il est, quatre-vingts ans après sa sortie en salle et à juste titre, une des références du  film fantastique. Le réalisateur James Whale, qui participa à l'écriture du film, sut habilement adapter au cinéma cette histoire d'un Prométhée moderne.. Comme le Géant qui avait façonné le premier homme à partir de l'argile et bravé la colère de Zeus, Frankenstein crée un être et ose braver le ciel, il s'écrie "Je suis dieu" (cette phrase ne figure pas dans toutes les versions diffusées du film). Rares sont les films qui dénoncent avec autant de force les dangers d'une connaissance mal maîtrisée, la folie de la recherche sans garde-fous. On songe à Rabelais: Science sans conscience n'est que ruine de l'âme. L'oeuvre est aussi une belle réflexion sur la destinée humaine. Comme la créature nous sommes des êtres imparfaits mus par d'étranges pulsions. Où commence le mal, où finit le bien?

En 1931, nous sommes à l'avénement du parlant, les difficultés techniques de l'enregistrement du son obligent bon nombre de réalisateurs à adopter des plans fixes et des plans rapprochés. A l'inverse, la caméra de Whale reste fluide et suit la créature presque muette. Boris Karloff donne à son personnage une profonde dimension. La créature n'est pas seulement un monstre, c'est un être pathétique de chair et de sang, Même sous le masque créé par Jack Pierce, la souffrance se lit sur le visage inoubliable de Karloff. Contrairement au livre de Mary Shelley, le professeur Frankenstein ne meurt pas dans le film, pour permettre de de produire des suites en cas de succès public. Et la créature a repris du service dans de nombreux films.

frankenstein 3

James Whale. 1896-1957.

James Whale d'origine anglaise, a commencé sa carrière comme acteur. En 1930, sa première réalisation, Le grand voyage obtient un grand succès dans les iles britanniques. L'Amérique lui tend alors les bras. Il signe à Hollywood quelques films qui font date dans l'histoire du cinéma: Frankenstein (1931), L'homme invisible (1933) ou la fiancée de Frankenstein (1935). Sa carrière s'arrête brutalement au début des années 40 pour des raisons inexpliquées.

boris_karloff02Boris Karloff. 1887-1969.

Un acteur aux 166 films! De son vrai nom William Henry Pratt, Boris Karloff, d'origine anglaise commence sa carrière de comédien au cinéma en 1916! Mais c''est le rôle de la créature de Frankenstein qui le fait connaître au grand public. Dans les années 30, il joue dans quelques films notables sous la direction de Whale, Curtiz ou Ulmer. Mais sa carrière s'enlise vite, il tourne dans de nombreuses productions fantastiques et d'horreur assez médiocres et très commerciales. Les producteurs continuent à exploiter à tout prix l'image qui lui colle à la peau celle de la créature de Frankenstein. Dans les années 60, il obtient quelques rôles plus intéressants en particulier dans Le Corbeau de Roger Corman (1963) ou La cible de Peter Bogdanovitch (1968).

300px-Frankenstein's_monster_(Boris_Karloff)Anecdotes. 

A l'origine le film devait être réalisé par Robert Florey avec Bela Lugosi dans le rôle du monstre. Lugosi venait d'obtenir un large succès pour son interprétation de Dracula mis en scène par Tod Browning.  Quand Whale fut pressenti pour mettre en scène Frankenstein, il insista pour que le rôle de la créature soit donné à  Boris Karloff. La compagnie Universal ne regretta pas les 300 000$ investis dans la production puisque les recettes du films atteignirent 12 000 000$ soit quarante fois le mise de départ. 

 

 

 


Bande-annonce Frankenstein - James Whale

La semaine prochaine, à la place de l'énigme Un livre, un film nous vous proposerons un petit jeu.