69968339_pEnigme N° 27. Les Oiseaux. Hitchcock. 1963.

Il s'agit des Oiseaux (The birds) le quarantième huitième  film de Alfred Hitchcock, adapté d'une nouvelle de Daphné du Maurier par l'écrivain new-yorkais, Evan Hunter, plus connu sous le nom de Ed Mc Bain.


 

LesOiseauxCoverSynopsis:

Melanie Daniels, une jeune femme riche,  rencontre dans une oisellerie de San Francisco un avocat Mitch Brenner à la recherche d'un couple d'Inséparables pour offrir à sa soeur Cathy. Melanie Daniels tombé sous le charme de l'avocat acquiert un de ces couples d'oiseaux. Elle décide de se rendre à Bodega Bay, une petite ville du littoral, où  l'avocat passe ses  week end afin de lui donner les inséparables. 

Dès son arrivée dans la petite cité, des événements étranges commencent à se produire : Mélanie se fait attaquer par une mouette, un oiseau s'écrase contre la porte de l'institutrice, des enfants sont agressés lors d'un goûter, un homme est tué. A la sortie de l'école des corbeaux attaquent sauvagement les enfants… 

Mon avis:

Personnellement Les Oiseaux n'est pas mon film préféré de Alfred Hitchcock  mais je dois reconnaître qu' il est une  référence incontournable du genre du thriller construit sur le suspense et la montée de l'angoisse. Dès les premières séquences du film, le spectateur sait que va surgir l'horreur mais il ne sait pas exactement quand et comment. Au début des années 60, les USA sont plongés dans la guerre froide et sont sous la menace permanente d'une possible destruction par des ogives nucléaires venues du ciel. Les Oiseaux offrent les images de fin de monde, mouettes et corbeaux sont des représentations des cavaliers de l'Apocalypse. Avec les oiseaux, c'est la  la nature qui se déchaîne et la petite ville de Bodega Bay, une sorte de petit paradis, un jardin d'Eden, devient l'Enfer. Dans ce film, Hitchcock  présente des personnages solitaires, qui ont connu l'abandon, et ont du mal à communiquer. Chacun cherche à donner un sens à sa vie. 

69262515Tippi Hedren : "La pire semaine de mon existence."

Tippie Hedren ex-mannequin fait quasiment ses débuts au cinéma avec les Oiseaux dans le rôle de Mélanie. Hitchcock put se permettre de la faire jouer dans des conditions que toute actrice confirmée aurait refusé. Pour  la scène du grenier qui dure environ deux minutes, Hitchcock tourna  une semaine entière.  Tippi  devait se défendre de l'agression des mouettes que lui projetaient au visage deux oiseleurs, les mains gantés, protégés par un grillage. Le vendredi, elle fut blessé près de l'oeil par un coup de bec.  Elle s'écroula en pleurant, épuisée et dut être hospitalisée, remplacée pendant une semaine par une doublure.

Hitchcock et Evan Hunter :

La collaboration entre les deux hommes fut tendue. Evan Hunter se montra insatisfait du traitement de son scénario par Hitchcock. Et le réalisateur ne se gêna pas pour souligner publiquement les faiblesses de l'adaptation de Du Maurier par  Hunter.  Ces réactions ont de quoi surprendre car la transposition de la nouvelle de Daphné Du Maurier, d'une histoire d'une famille de paysans des Cornouailles en Californie, est une réussite. Hunter a su créer des personnages nouveaux, construire une dramaturgie qu'Hichcock a fait sienne.