Ode

 

Tandis que la France est armée, 

Et qu'une guerre envenimée 

Trouble son repos et le mien :

Le plus beau que je puisse faire, 

Pendant que le vent est contraire, 

C'est de ne me mêler de rien.

 

Je laisse rouler la tempête 

La foudre passe sur ma tête, 

S'il faut mourir, me voilà prêt :

A mon destin je m'abandonne, 

Je veux ce que le Ciel ordonne, 

Il faut vouloir ce qu'il lui plaît.

 

Le soin des affaires publiques 

Rend nos esprits mélancoliques. 

Binet, allons les rejetant :

Cherchons la paix entre les armes, 

Les Muses ont assez de charmes 

Pour nous rendre heureux et contents.

La poèsie du dimanche:

 Alex : Mot-à-mots Alinea66 : Des Livres... Des Histoires...Anne : Des mots et des notes, Azilis : Azi lis, Cagire :Orion fleur de carotte, Chrys : Le journal de Chrys, Ckankonvaou : Ckankonvaou, Claudialucia : Ma librairie,Daniel : Fattorius, Edelwe : Lectures et farfafouilles, Emmyne : A lire au pays des merveilles, Ferocias : Les peuples du soleil, George : Les livres de George, Hambre : Hambreellie, Herisson08 : Délivrer des livres?, Hilde : Le Livroblog d'Hilde , Katell : Chatperlipopette, L'Ogresse de Paris : L'Ogresse de Paris, L'or des chambres : L'Or des Chambres, La plume et la page : La plume et la page, Lystig : L'Oiseau-Lyre (ou l'Oiseau-Lire), Mango :Liratouva, MyrtilleD : Les trucs de Myrtille, Naolou : Les lectures de Naolou, Océane : Oh ! Océane !, Pascale :Mot à mot, Sophie : Les livres de Sophie, Wens : En effeuillant le chrysanthème, Yueyin : Chroniques de lecture