7741233643_bruegel-le-moulin-et-la-croixSynopsis- (Présentation de la production ) : 

Année 1564, alors que les Flandres subissent l’occupation brutale des espagnols, Pieter Bruegel l’Ancien, achève son chef d’oeuvre Le Portement de Croix, où derrière la Passion du Christ, on peut lire la chronique tourmentée d’un pays en plein chaos.Le film plonge littéralement le spectateur dans le tableau et suit le parcours d’une douzaine de personnages au temps des guerres de religions. Leurs histoires s’entrelacent dans de vastes paysages peuplés de villageois et de cavaliers rouges. Parmi eux Bruegel lui-même, son ami le collectionneur Nicholas Jonghelinck et la Vierge Marie.

 Mon avis: 

Lech Majewski cherche à retracer la création du "Portement de croix" une des oeuvres maîtresses de Pieter Bruegel l'Ancien, peintre que j'aime particulièrement. Dans son tableau, en dehors de la reconstitution de la montée au calvaire du christ , le peintre a cherché à mettre  en scène la société fourmillante et les moeurs de son époque, la dureté de l'occupation espagnole et de l'inquisition.

Esthétiquement le film est une splendide. Majewski associe avec talent images de synthèse et décors naturels. Chaque plan, chaque séquence est la reconstitution d'une scène du tableau du maître flamand. Devant nos yeux le  monde du XVI ème siècle s'anime  grâce à une reconstitution minutieuse des intérieurs, des costumes, des objets…Des pans d'une vie quotidienne passée surgissent sur l'écran. La parole est peu présente, elle laisse la place à le lumière, au jeu des couleurs, au dessin, à la composition: à la peinture

Le spectateur est amené à admirer chaque image, à analyser  la construction intellectuelle du film, la démarche éducative, didactique et pédagogique. Mais à force de se dire que le film est d'une grande intelligence l'émotion s'estompe. L' oeuvre apparaît de plus en plus figée, belle mais froide et lointaine. L'histoire de la création du tableau devient un exercice de style brillant qui s'adresse à des étudiants d'Histoire des Arts ou à des amateurs éclairés. Je me suis très rapidement trouvé en état de distanciation, car je n'ai jamais éprouvé la moindre empathie pour les personnages, pour le récit, et devant de longs plans fixes, l'ennui l'a emporté.

pieter-brueghel-13

Le tableau de Bruegel est visible au Musée des Beaux-Arts de Vienne. 


BRUEGEL, LE MOULIN ET LA CROIX : BANDE-ANNONCE HD