544192055

Le feu follet .Drieu la Rochelle. 1931. 

Le roman de Drieu paru en1931, est largement inspiré de la vie de son ami l'écrivain dadaïste,  jean Rigault, toxicomane, qui mit fin à ses jours en 1929 en se tirant une balle dans le coeur.

Le roman a donné lieu a plusieurs adaptations dont deux méritent d'être vues et revues.

Les vainqueurs du jour: Dasola, Eeguab, Somaja, Syl, Jeneen, Pierrot Bâton et Lystig.

 

 

 

 

feu follet

Louis Malle. Le feu follet. 1963.

Alcoolique, André Leroy sort dune cure de désintoxication dans une clinique de Versailles, En apparence guéri  il décide de rencontrer ses anciens amis. Mais chaque rencontre est une déception, intellectuelle ou émotionnelle qui   qui renforce sa conviction que sa vie est un échec. Il prend la décision de mettre fin à ses jours. Le suicide est une fatalité.

Dans ce film très noir, Louis Malle met en scène un personnage trentenaire qui refuse de vieillir, de passer à l'âge adulte.  Pour Louis Malle le feu follet est un un film essentiel dans sa carrière, il a d'ailleurs affirmé  que c'est le premier film "à le satisfaire entièrement," un film personnel, volontairement personnel , incroyablement proche de moi". Louis Malle partageaient les  angoisses de son personnage. La force du film vient de cette implication du cinéaste qui a trouvé en Maurice Ronet son double parfait, toujours présent à l'écran. La mise en scène sobre est servie par l'image en noir et blanc de Ghislain Cloquet. Le feu follet est sans aucun doute une  des plus grandes réussites de Louis Malle. Un pur chef d'oeuvre.

OSLO+31+AOUT

Joachim Trier. Oslo, 31 août . 2011.

Comme le héros de Drieu la Rochelle, Anders revient après une cure de désintoxication sur les lieux de ses frasques. Nous ne sommes pas à Paris en 1930, mais à Oslo 80 ans plus tard. Anders part à le recherche de raisons de vivre, mais toutes ses rencontres avec des amis passés montrent le fossé qui s'est creusé entre eux. Joachim Trier, met en image et en son, ce décalage entre Anders et le vie qui l'entoure à laquelle il n'appartient plus. Un fragile lien pourrait encore le rattacher à l'existence, une femme aimée, mais elle ne répond pas à ses appels. La mort est alors au rendez vous. Oslo, 31 août , tourné en couleur  est aussi un très grand film qu'il faut découvrir.