imagesLa Croisière des oubliés, parue en 1975, est le premier album réalisé en commun par le duo Christin (scénariste), et Bilal (dessinateur). C'est aussi le premier opus d'une trilogie qui s'est continué avec Le vaisseau de pierre et achevé avec La ville qui n'existait pas. La croisière est une fable fantastique. Dans les Landes, un petit village largue les amarres et s'envole, la majeure partie des habitants se réjouit de quitter la proximité d'un terrain militaire où sont organisées de dangereuses expériences. De plus les villageois ne supportent plus la présence d'usines de pâte à papier qui polluent l'atmosphère et voient d'un mauvais oeil l'installation de marinas au beau milieu des dunes qui dénaturent le paysage. Le discours de Christin et Bilal s'inscrit dans le contexte très anarcho-écologique du début des années 70. Ils dénoncent les promoteurs immobiliers, les industriels pollueurs, les journalistes à la solde du pouvoir établi. Mais la cible privilégiée des auteurs est l'armée, commandée par des machos au discours stéréotypé, le képi vissé sur la tête, le cerveau au dessus des yeux ne dépasse pas la limite de la visière, ce qui lui reste un espace restreint. Les auteurs s'amusent à transformer tous les galonnés en créatures immondes, monstrueuses et ridicules. Dès cet album le talent de Bilal saute aux yeux, depuis il s'est affirmé comme une des grandes références de la BD.  Un album à découvrir ou à redécouvrir.

Croisiere_des_oublies_1

 

 

Initié par Mango

BD_logo_des_BD_du_mercredi_de_Mangojpg