0256018F03469198-c2-photo-rene-la-taupeNicolas Jony est un écolo sincère, un pilier du mouvement Animalisme d'abord.,  Il sillonne notre belle Provence à bord de sa voiture poussive couverte d'autocollants: "Non au nucléaire"," Non aux éoliennes", "Non aux bardots! oui aux ânes!"," Soleil= chaleur d'hiver", "Sauvez l' Ursulus Miratolus à crête grise"….Par tous les temps, canicule ou trombe d'eau, Marin ou Mistral,  cheveux au vent il court la garrigue comme une gazelle. Un appareil photo en main il assouvit sa passion: la défense de la planète. Rousseauiste acharné, son désir est de ramener l'homme à l'état de  de nature. Sans défaillir, il multiplie les meetings où il prône des thèses hardies, ainsi il explique que la taupe sourit à la vue d'un  lombric, comme l'amateur de thé sourit à la vue d'une bouilloire. Certains spécialistes contestent cette vision la jugeant  marquée par un excès d'anthropomorphisme. Parfois sa fougue,  son caractère soupe au lait lui font accomplir des actes téméraires. Après la mort d'un gabian victime d' une overdose de gasoil, fou de douleur, Nicolas Jony à bord de son canot  a tenté d'arraisonner un super-tanker de la compagnie BP dans la rade de Fos. Ce fut un échec Total. Depuis quelques temps il arpente  une décharge sauvage de produits toxiques dans une carrière de l'arrière pays, il photographie, il va bientôt dénoncer le scandale. Il a tort. Il dort maintenant au fond d'une calanque, mon surin n'est pas écolo. Au large, passe un pétrolier de la compagnie Esso.

69995064_p

Les mots imposés pour l’édition 48 de Des mots, une histoire sont : pilier – autocollant – mistral – défaillir – canot – photo – anthropomorphisme – gazelle – soupe-au-lait – sincère – assouvir – dormir – vent – souffler – bouilloire – désir – chaleur d’hiver – animalisme – douleur