Alexander PAYNE. The descendants. 2011.

the-descendants03SYNOPSIS. (production).

 A Hawaii, la vie d’une famille bascule. Parce que sa femme vient d’être hospitalisée suite à un accident de bateau, Matt King tente maladroitement de se rapprocher de ses deux filles, Scottie, une gamine de dix ans vive et précoce, et Alexandra, une adolescente rebelle de dix-sept ans. Il se demande aussi s’il doit vendre les terres familiales, les dernières plages tropicales vierges des îles, héritées de ses ancêtres hawaiiens. Quand Alexandra lui révèle que sa mère avait une liaison, le monde de Matt vacille. Avec ses deux filles, il part à la recherche de l’amant de sa femme. Durant une semaine essentielle, au fil de rencontres tour à tour drôles, perturbantes et révélatrices, il va finalement prendre conscience que sa principale préoccupation est de reconstruire sa vie et sa famille…

descendantsMON AVIS:

Je vais aller à l'encontre des critiques qui ont  salué le film comme un chef d'oeuvre. Le film a été (sur)écrit pour Georges Clooney et ses tempes grisonnantes dans un rôle à contre-emploi. Son interprétation devait lui faire gagner l'Oscar du meilleur acteur, mais Dujardin est passé par là: pari perdu l'Artist. Dans le film, la jeune Shailene Woodley dans le rôle d'Alexandra est bien plus convaincante que le beau Georges. La mise en scène de Alexander Payne est souvent poussive, les scènes  s'enchaînent sans surprise et la fin est prévisible au bout de dix minutes. Le film tourne parfois au dépliant touristique sur l'archipel d'Hawaii, paradis des golfeurs et des surfeurs (attention toutefois aux requins) et aux paysages enchanteurs que le profit cherche à détruire (un peu d'écologie ne fait pas de mal par les temps qui courent). La bande musicale soigneusement composée de musiques hawaïennes accompagnées par les ukuleles vous permettra de vous dépayser.