mr_deeds_afficheLongfellow Deeds vit dans une petite ville bien tranquille. Il partage sa vie en rédigeant le texte de cartes d'anniversaire et de voeux ou en jouant du tuba. Sa vie va brutalement changer, il hérite d'une fortune énorme. Il devient la cible de la presse à scandale qui se moque d'un homme hors norme et d'avocats véreux qui visent son héritage. Mais Deeds le provincial est  homme de bon sens  qui se montre plus malin que les malins de la ville .

Capra dans son autobiographie présentait ainsi le personnage de Deeds: "Un homme simple et honnête, acculé dans un coin par une bande de rapaces sophistiqués et roublards, peut, s'il le veut, puiser au plus profond  des ressources que Dieu lui a données et y trouver suffisamment de courage, d'esprit et d'amour pour triompher de son entourage"…"Deeds n'était pas seulement un homme drôle aux prises avec une série de situations bouffonnes. Il était le symbole vivant de la révolte qui gronde au plus profond de chaque être humain, de la répugnance de plus en plus grande qu'ont les gens à être répertoriés catalogués."

Dans le rôle de Deeds Gary Cooper est touchant , étonnant, surprenant. La belle et dynamique journaliste Babe Benett, interprétée avec talent par jean Arthur se moque tout d'abord de ce provincial inadapté aux moeurs de la ville, elle l'affuble dans son journal du surnom de "Cendrillon mâle". Mais elle découvre rapidement la  vraie richesse de Deeds et en tombe amoureuse.  Happy end. 

Un vrai bonheur qui prouve que l'on peut faire du très grand cinéma avec de bons sentiments.