book_cover_la_page_cornee_187894_250_400Claude Vincent est journaliste, pour achever la rédaction d'un livre il a loué une villa isolée en face d'une plage sableuse le long de la Manche. Dans ce havre de paix, il passe des vacances studieuses avec sa famille. A la suite d'un banal incident, Vincent à la recherche d'outils, force la porte de l'atelier fermé à clef. Dans cette pièce il découvre d'étranges peintures et des documents sur la guerre d'Espagne. Vincent décide d' effectuer des recherches sur le propriétaire de la maison, un dénommé Vidarte

Daeninckx et Mako nous ramènent quelques dizaines d'années en arrière,, lorsque la République espagnole  succomba sous le coup des nationalistes de Franco aidés matériellement par les régimes fascites de Mussolini et d'Hitler. Le gouvernement français ayant adopté une position de neutralité, de non ingérence, des hommes et des femmes  décidérent d'aider les républicains espagnols en organisant le trafic d'armes. Bon nombre ces personnes sont mortes en Espagne, ou pendant l'occupation de la France car elles ont continué le combat dans la résistance. Tous ces gens sont tombés dans l'oubli. Le livre nous dresse aussi un magnifique portrait d'un personnage, Vidarte, solitaire à l'image de sa maison battue par les vents, hanté par le passé.

mkbato

Dans cet album en noir et blanc, il se dégage une impression de tristesse et de nostalgie, due aux dessins de Mako qui servent manifiquement le propos. Un bel album.

initié par Mango 

BD_logo_des_BD_du_mercredi_de_Mangojpg