Léonard Chemineau, James Carlos Blake. Les amis de Pancho Villa.

amis-pancho-villa-lart-en-bulles-44-nantesAvec Les Amis de Pancho Villa, Chemineau signe sa première BD adaptée d'un livre d'un auteur mexicain, spécialistes de romans noirs: James Carlos Blake. L'album est une chronique fidèle de l'histoire du révolutionnaire Francisco "Pancho Villa " de 1910 à sa mort en 1923.
Le récit est raconté par un personnage, Rodolfo Fierro , sorti de de prison après une condamnation pour meurtre. Nous sommes en 1910 et Le Mexique est alors plongé dans la guerre civile. Fierro rejoint les troupes de Pancho Villa dont il va devenir un des principaux lieutenants. Très vite il est surnommé "El Carnicero", le boucher. C'est un combattant courageux, brave, un tueur sans état d'âme. Son engagement du côté de la révolution n'a rien d'idéologique, il voit dans la situation chaotique du Mexique une aubaine:" La révolution nous a donné des armes, les meilleurs chevaux, des bottes, des vêtements et des chapeaux texans. A manger et à boire autant que nous voulions? Elle nous a fait voir du pays, elle nous a donné de l'or et des femmes…elle nous a donné la liberté". Si la révolution est née d'un souhait de délivrer la population de l'oppression, Pancho Villa et ses hommes sont devenus rapidement des brigands de grands chemin, ils trouvent leur plaisir dans le meurtre, le pillage. La guerre civile libère les plus bas instincts de l'être humain. Fiero comme bon nombre de ses compagnons ne souhaitent pas la fin des combats car le retour de l'ordre politique signifierait le retour de la loi.
Le problème posé par le scénario réside dans l'adaptation d'un roman de plus de trois cent pages en un album de 128 pages pour un public qui dans sa grande majorité n'a qu'une vague idée de l'histoire du Mexique au début du XX ème siècle. Les événements se succèdent sans que le lecteur en définisse clairement les enjeux. J'ai d'ailleurs après la lecture de la BD cherché à en savoir plus sur Villa et la révolution mexicaine en feuilletant des articles de Wikipédia. J'en conclus malheureusement que j'aurais dû les consulter avant de me lancer dans la lecture de l'album.
La mise en page de Chemineau est dynamique, le dessin rend parfaitement la , la violence d'une époque. Saluons le travail de colorisation réalisée par Scarlett Smulkowski et Sophie Dumas qui rend sensible la beauté et la chaleur des paysages mexicains.