19 novembre 2010

BIUTIFUL. ALEJANDRO GONZALES INARRITU

Dès le début du film on apprend que le héros Uxbal est condamné, victime d'un cancer incurable. Ce sont ses dernières semaines que nous nous suivons d'une manière linéaire. Uxbal est un personnage que la vie a maltraité, très vite orphelin. Abandonné et élevé à l'école de la rue avec son frère, il a appris à survivre dans les rues de Barcelone. Le Barcelone de Inarritu n'est pas celui des touristes, mais celui des paumés, des rejetés de la vie, des ateliers clandestins, des hôtels miteux. Pour Uxbal le moyen de gagner de l'argent... [Lire la suite]
Posté par Wens à 11:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

18 novembre 2010

THE DEAL

  Je participe depuis hier à l'atelier d'écriture de Gwenaelle, écrivain public qui écrit aussi dans son blog Le Skriban. Ces jeux d'écriture ont lieu le mercredi et le dimanche et je vous invite à aller lire les écrits de tous les participants sur place.   Voici le texte que j'ai rédigé d'après les consignes suivantes  : J’espère que ce matin, vous avez mangé des œufs au bacon et bu un thé bien corsé. Ça va sans doute vous aider… Car, comme vous le savez, la langue française contient un grand nombre de mots... [Lire la suite]
Posté par Wens à 18:42 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
17 novembre 2010

DES CHYSANTHEMES POUR WALLENDER. MANKELL , ENTRETIEN.

  Henning Mankell a décidé d'envoyer Kurt Wallender la retraite à 62 ans. Dans  un entretien accordé à la revue Télérama, Henning Mankell dresse un portrait sans concession de son personnage et semble tout à fait heureux de l'expédier sur une plage de Scanie finir sa vie : Extraits : "Il a des relations étranges avec les femmes, il est assez misogyne, désenchanté, et même dépressif. Il est seul, mène une sale vie, se nourrit mal, boit trop, ne fait pas d'exercice, Il ne porte sur le monde ni analyses ni critiques... [Lire la suite]
Posté par Wens à 17:46 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 novembre 2010

THIERRY JONQUET. LA BETE ET LA BELLE

    Le roman commence dans un cimetière autour du cercueil d'une victime d'un l'assassin présumé  déjà arrêté. Jonquet ne fait donc pas de son enquêteur, le commissaire Gabelou,  un héritier de Sherlock Holmes. Gabelou cherche simplement à comprendre, reconstituer le parcours  du meurtrier. La bête et la belle est un récit à trois voix. La première voix est celle d'un narrateur extérieur qui décrit les principaux événements des recherches de Gabelou. La seconde est celle de l'assassin qui a enregistré ses... [Lire la suite]
Posté par Wens à 16:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 novembre 2010

VARGAS SUR LE PETIT ECRAN. TROIS TELEFILMS DE JOSEE DAYAN

  Avec Un lieu incertain Josée Dayan signe avec son scénariste Emmanuel Carrière sa troisième adaptation d'un roman de Fred Vargas après Sous les vents de Neptune et L'homme aux cercles bleus. Les adaptations restent très fidèles à la structure du roman et  cherchent  à transmettre l'atmosphère du roman. Ces téléfilms bénéficient d'un formidable casting identique d'un épisode à l'autre: de Adamsberg (Jean-Hugues Anglade) à Corine Maserio (Violette Retancourt) en passant par Charlotte Rampling (Mathide). La palme... [Lire la suite]
16 novembre 2010

VARGAS A L'ECRAN. PARS VITE ET REVIENS TARD DE REGIS WARGNIER

    Synopsis :   A l'aube du nouveau millénaire, d'étranges inscriptions sont peintes sur des immeubles de la capitale. Un crieur public reçoit d'incompréhensibles messages dans la boîte à messages . Autant de mauvais présages, la mort surgit  bientôt : un premier homme est découvert sans vie frappé par la peste. Qui est le tueur qui va terroriser Paris ?   Le film: Le film garde la ligne narrative du roman. La mise en place de l'intrigue installe un climat lourd, mystérieux. Mais rapidement la narration... [Lire la suite]

16 novembre 2010

VARGAS. NOUVELLES

      Salut et  liberté. 1997   Dans la chaleur d'un été parisien, Adamsberg reçoit une série de lettres anonymes d'un assassin qui le met au défi de le retrouver. Toutes les missives sont signées : salut et liberté. Sur un banc, tous les jours, en face du commissariat, s'installe un étrange personnage surnommé Vasco de Gama. Ce vieux bonhomme aux poches remplies d'objets insolites, finit  par amener son porte-manteau puis un lampadaire. Adamsberg est persuadé qu'un  lien invisible  unit... [Lire la suite]
Posté par Wens à 09:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
15 novembre 2010

FRED VARGAS. ADAMSBERG ET DANGLARD. HEUREUX QUI COMME ULYSSE

    Le plaisir du lecteur de Vargas vient en partie du plaisir de retrouver de roman en roman, une galerie de personnages rentrés dans notre cercle de connaissances. En premier lieu, bien sûr figure le tandem Adamsberg- Danglard. Les deux personnages sont totalement complémentaires, ils peuvent représenter les deux visages d'un même individu. Car nous sommes souvent tiraillés entre nos rêves et la réalité de l'existence.   Heureux qui comme Ulysse... Adamsberg est un nomade solitaire, un attrapeur de nuages, un... [Lire la suite]
Posté par Wens à 15:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
15 novembre 2010

CHANDLER, MONTGOMERY : LA DAME DU LAC

     En 1946, l'acteur Robert Montgomey passe derrière la caméra en adaptant le roman de Raymond  Chandler : La Dame du lac. Le détective privé Philip Marlowe est engagé pour enquêter sur la disparition de l'épouse d'un patron de presse.  Le réalisateur décide de traduire à l'écran la narration à la première personne du roman par une caméra subjective. Marlowe, interprêté par Montgomey, n'apparaît à l'écran que lorsqu'il croise un miroir.  Chandler n'a guère apprécié cette adaptation. Il n'y voyait... [Lire la suite]
Posté par Wens à 12:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
14 novembre 2010

CHANDLER, HAWKS : LE GRAND SOMMEIL.

En 1944, Howards Hawks après le succès du Port de l'angoisse décide de réunir à nouveau le couple Lauren Bacall-Humphrey Bogart dans une adaptation du livre de Raymond Chandler : Le grand sommeil (The big sleep).     Synopsis très très simplifié....et brumeux :  A Los Angeles, le privé Philip Marlowe est engagé par un général à la retraite (ex alcoolique qui boit par procuration)  pour enquêter sur un sombre individu Geiger qui fait chanter sa fille cadette Carmen, un peu nymphomane et très alcoolique. Marlowe... [Lire la suite]
Posté par Wens à 16:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,